Archives des sommaires
 
 

Contacts, n° 174
XXXXVIIIe Année
Avril-Juin 1996
 

 

Contacts 174
 

LIMINAIRE 174

Ce numéro s'ouvre - beauté oblige - sur des poèmes de Cristina Crâsmariu Cràciunescu, une poétesse roumaine disparue en 1994, à l'âge de trente-huit ans. Femme de prêtre, elle a su s’exprimer, sans la moindre préméditation littéraire, d'une manière dépouillée, limpide, qui fait songer à une sorte d'hésychasme poétique. La traduction, excellente, est due à notre collaboratrice Anca Vasiliu.
Suivent des textes qui concernent l'actualité. Olivier Clément, dans Moscou et Constantinople, une crise, évoque les origines et le sens (ou le non-sens) du schisme partiel qui secoue actuellement l'Eglise orthodoxe. Il lance discrètement un appel, aussi bien à la diaspora qu'aux nombreuses Eglises autocéphales qui refusent de prendre parti, pour que se multiplient de leur part des tentatives de réconciliation. Véronique Lossky, slavisante de talent, après avoir assisté à la conférence organisée à Bangkok par le Conseil Œcuménique, fait le bilan lucide de l'approche ou plutôt des approches orthodoxes du problème de l'accès ou non des femmes au ministère sacerdotal. Christine Chaillot, une orthodoxe suisse qui s'est vouée au rapprochement des orthodoxes chalcédoniens et non-chalcédoniens, présente succintement mais clairement la situation des « orthodoxes orientaux en Inde».
Deux articles proprement théologiques viennent ensuite: Alain Moufarège, un laïc libanais fixé aujourd'hui à Paris, étudie les aspects majeurs des toutes premières élaborations christologiques et montre comment elles savaient à la fois évoquer et respecter le mystère. Le Père Michel Evdokimov apporte une ample réflexion sur le thème de la liberté, un thème particulièrement cher à la pensée orthodoxe mais qu'il envisage sans se borner à celle-ci.
On trouvera enfin deux témoignages historiques. Le premier rejoint la plus brûlante actualité: fragments des mémoires d'un instituteur serbe en Bosnie à la fin du XIXe siècle. Le second est dû à Jean Liamine, fils du compositeur du même nom qui s'efforça d'unir dans son œuvre le génie russe et le génie français et fut tué d'une balle perdue en 1944. Jean Liamine rapporte ici ses souvenirs d'enfant concernant le grand liturge - à la fois compositeur et théologien - que fut Maxime Kovalevsky, dont l'influence a marqué bien des élaborations liturgiques en France, à notre époque, tant dans l'Eglise orthodoxe (Nicolas Lossky) que dans l'Eglise catholique (André Gouze).

 

Contacts

haut

 

 

Sommaire du n174
XXXXVIIIe Année
Avril-Juin 1996

Logo Contacts

Sommaire

Liminaire
[p. 81-82]

Cristina Crâsmariu Cràciunescu (1956-1994) : Poèmes de décembre
[p. 83-88]
(traduit du roumain par Anca Vasiliu)

Constantinople et Moscou : une crise
[p. 89-100]
Olivier Clément

Le ministère des femmes d’un point de vue orthodoxe
[p. 101-118]
Véronique Lossky

Les Orthodoxes orientaux en Inde
[p. 119-121]
Christine Chaillot

L’aventure des premiers chrétiens. La christologie aux Ier et IIe siècles
[p. 122-131]
Alain Moufarège

Notes sur la liberté
[p. 132-136]
Michel Evdokimov

Instituteur serbe en Bosnie au XIXe siècle
[p. 137-141]
Dionisios Marinkovic

Un grand liturge orthodoxe : Maxime Kovalevsky. Quelques souvenirs
[p. 142-145]
Jean Liamine

Bibliographie
· Un livre pour le centenaire du diocèse antiochien en Amérique du Nord [p. 146-149]
· Pont entre l’Orient et l’Occident – Punte între Orient si Occident
[p. 149-150]
· L’ordination de femmes : une question posée aussi aux Eglises orthodoxes - Elisabeth Behr-Sigell [p. 150-152]
· Dans la tradition basilienne
[p. 152-153]
· Ascèse, contemplation et ministère – Nicolas Molinier 
[p. 153-155]
· Saggio di cristologia neo-ortodossa – Telesphora Pavlou 
[p. 155-156]
· Corps de mort et corps de gloire – Olivier Clément [p. 156-159]
· Autres livres [p. 159-160]



haut

 
 
line decor
Qui sommes-nous || Le dernier numéro || Archives || Acheter / S'abonner || Nous contacter
line decor